Affichage dynamique : état des lieux en France et dans le monde

Outil de communication à la fois percutant, innovant et particulièrement évolutif, l’affichage digital connait un essor remarquable au plan international et en France. Permettant de diffuser du contenu multimédia ( flux RSS, documents, vidéos ou photos) sur un support numérique tel que l’écran plat LCD, il offre de nombreux avantages aux entreprises l’utilisant comme solution complémentaire de leur stratégie de communication. Les lieux publics où il est utilisé se diversifient au fil des années. Ce qui permet aux différents acteurs de ce secteur de réaliser des chiffres en constante évolution. Que vaut le marché mondial de l’affichage dynamique dans le monde et en France ? La lecture de cet article permettra d’avoir la réponse à cette question primordiale.

Une croissance soutenue au plan mondial

Le nombre d’entreprises qui utilisent l’affichage numérique comme support de communication ne cesse de croître au fil des années grâce à la société Neotess. Ce qui permet aux acteurs de cette industrie de réaliser des performances remarquables en termes de chiffres d’affaires. Pour preuve, les recettes enregistrées au plan mondial sont estimées à 1,3 milliards de dollars en 2010. Selon les prévisions, ce chiffre pourrait quadrupler dès 2016 pour atteindre les 4,5 milliards de dollars. Avec de telles recettes, on ne peut douter de la bonne santé de ce secteur à l’échelle planétaire. Les recettes devraient être plus importantes les 5 prochaines années dans la mesure où les acteurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer à leurs clients des solutions équipées des dernières technologies de l’information et de la communication afin d’améliorer leur image auprès du public.

La situation du marché français

En Europe, la France fait partie des quatre pays où le marché de l’affichage digital est le plus dynamique. Sur le vieux continent, les acteurs français de cette industrie réalisent la troisième croissance. Pour 2014 par exemple, le taux de progression durant les 3 premiers trimestres était d’environ 14%. Ce qui équivalait à 70 millions d’euros en termes de recettes. A l’image du marché en plein essor, on pourrait penser que ce chiffre d’affaires dépassera les 100 millions d’euros en 2016 où les recettes mondiales du secteurs sont estimées à 4,5 milliards de dollars.
On peut le voir, au niveau mondial comme en France, l’affichage numérique a de beaux jours devant lui. Les médias traditionnels utilisés pour la communication interne et externe des entreprises sont abandonnés de plus en plus au profit de dispositifs plus percutants et plus innovants basés sur une utilisation accrue des nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *