Les dangers de la cigarette électronique sur la santé

La cigarette électronique est un nouveau produit très tendance chez les fumeurs. Elle est même recommandée pour pouvoir réussir à dire non au tabac. Lors d’un sevrage tabagique, elle peut être utilisée comme substitut de la cigarette à tabac. Seulement, la réussite du sevrage n’en dépend pas, rien ne garantit qu’avec cette cigarette, le fumeur va réussir à dire non au tabac. Aussi, cette nouvelle cigarette peut devenir une nouvelle dépendance si le fumeur n’est pas suivi par un médecin ou un spécialiste. Elle paraît inoffensive, mais les dangers qu’elle présente ne sont pas visibles dans l’immédiat.

La cigarette électronique, c’est quoi ?

Ce dispositif électronique est la nouvelle tendance chez les fumeurs, surtout chez les jeunes. Il a réussi à conquérir plus de trois millions de Français. « Vapoter » est le verbe qui définit le fait d’adopter la cigarette electronique. En général, il est composé d’une batterie, d’un atomiseur, d’un réservoir et d’un e-liquide. Ce sont ces éléments qui s’organisent pour produire la fumée artificielle. Cette fumée ressemble à la fumée produite par la cigarette à tabac à première vue. La batterie se charge d’activer l’atomiseur pour chauffer l’e-liquide dans le réservoir. Une fois chauffée, l’e-liquide dégage une vapeur qui est inhalée par le vapoteur. L’e-liquide peut être vendu à part l’ensemble de la cigarette. Il est souvent composé de propylène glycol, de glycérol végétal, d’arômes issus de l’industrie alimentaire et d’une faible quantité en nicotine. Certains e-liquides ne contiennent pas de nicotine. Il se décline dans plusieurs saveurs : fruité, mentholé…

Les risques de santé liés à l’usage de la cigarette électronique.

Même si l’e-liquide ne contient pas de nicotine, la cigarette electronique marseille reste dangereuse. Le fait d’inhaler des fibres d’amiantes peut exposer le vapoteur à des risques de cancer du poumon ou de la plèvre. Dans l’immédiat, ce qu’on peut constater chez le vapoteur est l’inhibition de la toux. En effet, la vapeur inhibe la toux. Ce qui n’est pas très bon signe, car c’est par la toux qu’une personne dégage les microbes qui s’infiltrent dans ses poumons. Pour produire la vapeur, l’atomiseur chauffe l’e-liquide. Cette température qui active le mécanisme peut avoir un effet néfaste sur la santé. Certains e-liquides sont plus dangereuses que les autres et ceci à cause de leurs composants. Les saveurs comme le « tabac mentholé » ou le « pudding à la banane » sont plus toxiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *